La préparation à l'accouchement - Parce que tout s'apprend !


Accoucher est magnifiquement puissant, et tu es forte et faite pour le faire. C’est vrai qu’on peut ne pas comprendre pourquoi il faudrait s'y préparer... Pourtant, notre imaginaire est rempli d’images erronées sur la naissance et c’est justement pour défaire ces fausses croyances qu'il faut se préparer.


La science, l’Histoire, la Nature, tous sont d'accord avec le fait qu'un accouchement, naturel (sans anesthésie) ou pas, ça se prépare, ça se discute entre partenaires, et oui, ça se planifie. Tu as le droit de t'imaginer avoir un accouchement de rêve, tu as le droit de croire en ta force et d'être sure à 100% que ton accouchement ira bien, parce que tu as raison de croire en ta force. Si tu as des femmes autour de toi qui ont vécu une histoire de naissance difficile, c’est toujours le résultat d’un ensemble de facteurs, et ce n’est pas la majorité des naissances qui « finissent mal ». Prends du recul par rapport à ces récits, demande aussi à ta mère ou ta famille s’ils peuvent te raconter ta naissance. S’il y a eu des complications, cela ne signifie pas que tu en vivras, cela signifie peut-être que tu as un travail personnel à faire du point de vue de ton propre rapport à la naissance.

Et oui, notre mémoire sensorielle (complètement fonctionnelle à partir de la 20e semaine de gestation du bébé) est plus forte et emmagasine plus d’informations que notre mémoire cognitive (cerveau rationnel) !

Tu as ainsi tout ton récit de naissance en toi, par tes sens qui ont gardés les odeurs, les sons, les couleurs, les émotions de ta propre arrivée sur Terre. Et ça, ça joue sur ton accouchement.


Se préparer, c’est se permettre que ça aille plus vite, que ça fasse moins mal (la science le dit!), que la douleur ait un sens, que l’amour triomphe, que tu sentes ta nouvelle vie de femme qui te transformera à jamais passer en toi, glisser dans ton bassin et faire surface avec le cœur rempli d’Amour. Vas-y, ne crains pas, aie confiance, aie hâte même! Ris, pleure, sois accompagnée, questionne, refuse des soins inappropriés (consulte le dépliant Droits de femmes durant la grossesse et l’accouchement), accepte de te sentir en possession de tes moyens, en pleine écriture de ton/votre histoire de naissance, de famille. Penses-y, aucun athlète au monde ne se rendrait à une course importante sans préparation, tu ne peux pas passer à côté de ta préparation, et, si possible, de votre préparation comme couple.


Ce n'est pas vrai que les accouchements vont mal et que c'est difficile. La douleur et tout ce qu'on peut en dire, c'est merveilleux et c'est fort, c'est douloureux, oui.... mais c'est ça la Vie. Vivre, c’est un ensemble de facteurs de risque absolument incontrôlables, et même, tenter de contrôler la naissance à été reconnu comme nuisible et non aidant (Michel Odent, grand obstétricien français, nous écrit un magnifique article ici). La grossesse, la naissance, ce ne sont pas des maladies, la médecine veut s’en charger, mais cela doit être fait sans désir de contrôler ou provoquer ce que la Nature sait depuis des millénaires. Que nous arrivera-t-il comme race animale si nous perdons la capacité de donner naissance?

Depuis le début des temps, et encore dans certains pays, les femmes se préparent entre elles à la naissance. Entre mères, sœurs, filles, elles s’apprennent mutuellement. Ici, nous vivons davantage repliées sur nous-mêmes et nous hésitons de questionner pour ne pas avoir l’air ridicule. Mais il faut savoir, il faut demander. Nous ne voyons plus nos mères donner naissance à la maison comme nos grands-mères l’ont appris, et nous sommes perdues quant à de vraies images d’accouchement. Pas celles où la femme, souvent habillée en « jaquette » bleue d’hôpital, les pieds dans les étriers, sans personne de sa famille autour, en position absolument inappropriée pour donner naissance avec tout son corps, toute sa force, crie et pousse sans que rien ne se passe vraiment. Non, de vraies images, remplies de chaleur, de réconfort, d’Amour, de confiance, de vérité, de vulnérabilité protégée (cette vidéo est magnifique et si authentique).

Tout ça, il faut le reconstruire, car c’est tout ça accoucher, devenir mère. Tout ça, tu dois l’apprendre, le lire, te le faire dire, en comprenant comment le corps est fait, comment le travail se passera, comment la vie passera par ton bassin pour te dire : « tu es femme, mère, sœur, liée à toutes les autres mères sur Terre et depuis des millénaires ».


Prépare-toi, lis bien, fais des cours de préparation à l'accouchement privés et non ceux du CLSC si tu en as dans ton coin, fais du yoga, fais du sport, bouge, respire, danse. Prépare le plus beau moment de ta vie, pratique toi à faire des sons, chante et fais toi confiance, la vie te montrera ensuite le chemin vers la maternité, et ta Vie sera changée à jamais.


Jai Ma !


Catherine Lapointe-Dubois, accompagnatrice à la naissance

@catoumamayoga




DE BONNES RESSOURCES POUR SE PRÉPARER

  • Le collectif Les Accompagnantes de Québec

  • Le portail du RNR

#accouchement #grossesseparentalité

Pas encore de mots-clés.

Articles par thème

Les derniers articles

Les minis-fiches !

Les mots clés

La communauté Lavitude

  • Facebook Social Icon

Vous êtes un professionnel dans le secteur de la santé et du bien-être à Québec ? 

  • Facebook Clean Gris

© 2015 par Lavitude