Pour en finir avec les pipis au lit : le protocole de connexion


Le passage de la couche aux sous-vêtements pour les dodos est une grande étape dans le développement de l'enfant. Souvent appréhendée par les parents, cette transition se fait rarement sans petits accidents.

Je vous présente une méthode que j'ai élaborée : le protocole de connexion.


Il existe des pratiques thérapeutiques en hypnose très complexes mais efficaces qui permettent de traiter les problèmes d'énurésie. Ces thérapies sont maîtrisées par des praticiens en hypnothérapie formés et expérimentés.

Aujourd'hui, je m'adresse aux parents en leur présentant une méthode simplifiée tirées des protocoles utilisés en hypnose. Ce n'est donc pas de l'hypnose proprement dit, il s'agit plus d'un conte métaphorique mixé à de la visualisation à faire tous les soirs avant le dodo. Vous allez voir, c'est simple et très amusant autant pour les parents que pour les enfants !

Cette technique est conseillée pour les enfants de 3 à 5 ans qui ne portent plus de couches en plein jour et :

  • qui sont rendus à la transition de ne plus en porter la nuit

  • qui n'en portent plus la nuit mais pour qui les accidents nocturnes sont réguliers


Le protocole de connexion contre les pipis au lit :

Une méthode à la portée de tous !


Dans le milieu médical, on parle d'énurésie pour désigner le fait d'uriner durant le sommeil. Plusieurs causes peuvent expliquer ce trouble : héréditaires, comportementales (incapacité à se réveiller la nuit), hormonales, affectives ou physiologiques (immaturité viscérale). Ce qui est présenté ici ne prétend pas traité tous les cas d'énurésie. Mais il n'en coûte rien de l'essayer.


Le protocole peut paraître long mais j'ai tenu à inscrire tous les détails pertinents. Notez aussi que la phase de préparation n'est à faire qu'une seule fois (ou au besoin, selon la compréhension de l'enfant) et que, seule la phase de connexion, fait partie de la routine avant le dodo.

PHASE DE PRÉPARATION

Cette phase (les 4 étapes) se veut une préparation au protocole, elle se fait avec l'enfant en plein jour. Cette phase se fait une fois seulement normalement.


1ère étape : Avoir l'attention de l'enfant


Assurez-vous d'avoir l'attention de l'enfant pendant au moins 15 minutes.

Conseil : asseyez-vous ensemble à la table ou au comptoir car vous aurez à faire des petits dessins.


2ème étape : Expliquer le fonctionnement du corps humain


Rassurez-vous ! Nul besoin d'un doctorat en médecine pour ce mini-cours ! L'idée est d'introduire agréablement et facilement les termes qui seront utilisés dans le protocole de connexion.

  • Faites le tour des organes avec l'enfant en expliquant très sommairement leurs principaux rôles. L'accent sera mis sur la vessie qu'on nommera "la boîte à pipi" et sur le cerveau qui représente "l'ordinateur central" (cette expression est facilement transposable au dessin animé "Sans dessus dessous" / "Inside out" pour ceux qui l'ont vu). La boîte à pipi est munie d'une valve, comme un robinet. L'ordinateur central, quant à lui, est celui qui contrôle tout ! Il contrôle notre bouche, notre langue, nos muscles...

  • Mentionnez qu'il existe des millions de mini-travailleurs dans le corps qui travaillent fort pour l'entretenir (guérir les bobos, nettoyer les tuyaux...). Ils sont représentés par des bonhommes allumettes sur le dessin.


3è étape : L'envie de pipi le jour


L'objectif est d'arriver à faire comprendre à l'enfant le mécanisme qui fait qu'en plein jour, l'enfant ne se souille pas et est capable d'aller aux toilettes lorsqu'il a envi.

  • Posez la question suivante à l'enfant : "À la garderie/l'école (situé l'enfant dans un environnement qu'il connaît bien), que se passe t-il quand tu as envie de faire pipi ? Si tu avais envie de faire pipi, comment le saurais-tu ?". L'idée est d'orienter l'enfant vers le fait que, en plein jour, lorsque la boîte à pipi (vessie) est pleine, elle parle à l'ordinateur central (cerveau) pour lui dire qu'il serait temps d'aller aux toilettes.

  • Dessinez une flèche entre la vessie et le cerveau sur le dessin sur le dessin pour représenter ce dialogue. Vous pouvez agrémenter l'explication en simulant une conversation entre les deux organes :

Vessie : "Allo ! Ici la vessie, je suis pleine ! il faudrait penser aller aux toilettes bientôt"

Cerveau : "Bonjour Vessie ! J'entends ce que tu me dis mais là, je suis en train de ... [regarder la Pat Patrouille / jouer dehors avec mes amis], alors garde la vanne fermée !"

----> Cet exemple peut expliquer que parfois, même en plein jour, il peut arriver des accidents

Vessie : "Cerveau ! Il est vraiment temps d'y aller, on doit aller faire pipi !"

Cerveau : "D'accord Vessie, je lance un message au reste du corps pour que nous allions aux toilettes"


Voici donc le fonctionnement du corps humain en plein jour, un jeu d'enfants, n'est-ce pas ?


4è étape : L'envie de pipi la nuit


Une fois que l'enfant à bien compris comment cela fonctionne en plein jour, on peut le questionner pour savoir pourquoi en pleine nuit, ça ne marche pas. L'idée est de faire cheminer l'enfant pour l'amener à trouver des raisons qui font que la nuit, l'ordinateur central ne donne pas l'ordre d'aller aux toilettes quand la boîte à pipi est pleine.

  • Orientez la discussion pour arriver à la cause suivante : "La nuit, tout le monde dort ! La boîte à pipi à bien beau dire qu'elle est pleine, l'ordinateur central est en veille. Il ne peut donc pas ordonner au corps de se réveiller pour aller faire pipi. La connexion ne marche pas."

  • Sur le dessin, représentez une coupure dans le lien que vous avez dessiné entre la vessie et le cerveau.

  • Demandez à l'enfant ce qu'il serait possible de faire ?

La solution est de créer un lien "spécial" très puissant entre la boîte à pipi et l'ordinateur central avant que ce dernier s'endorme afin de le réveiller lorsqu'on a besoin.

  • Dessinez sur le dessin un trait plus épais que le 1er représentant ce lien spécial entre la vessie et le cerveau.

Pour activer ce lien lorsque la boîte à pipi est pleine, il faut que quelqu'un sonne l'alarme de la boîte à pipi. C'est à ce moment qu'on fait intervenir les mini-travailleurs. On demande qu'un des mini-travailleurs reste éveillé toute la nuit près de la boîte à pipi afin qu'il sonne l'alarme lorsque la boîte à pipi est pleine. Cette alarme active le lien spécial reliant la boîte à pipi et l'ordinateur central.

  • Demandez à l'enfant de décrire l'alarme (taille, forme, couleur) et dessinez-là près de la boîte à pipi.

  • Demandez à l'enfant de choisir un des mini-travailleurs sur le dessin et dessinez-le près de l'alarme.

  • Simulez le tout sur le dessin : lorsque la boîte à pipi est pleine, le mini-travailleur sonne l'alarme qui active le lien spécial vers l'ordinateur central - comme un plein jour.

  • Terminez en mentionnant à l'enfant que ce soir, vous allez, ensemble, créer cette connexion spéciale et demander à un mini-travailleur de rester éveillé.

Une fois la phase de préparation terminée, vous pouvez amorcer le protocole de connexion les soirs avant le dodo et faire des liens avec ce que vous venez de présenter à l'enfant.

LE PROTOCOLE DE CONNEXION


Concrètement, avant le dodo, comment se déroule le protocole ?


1- CHOISIR UN MINI-TRAVAILLEUR

Allongé dans le lit, et après avoir fait le pipi du soir (pour se donner une chance!), demandez à l'enfant de choisir un travailleur. Ce dernier aura la grande responsabilité de rester éveillé toute la nuit et de sonner l'alarme si la boîte à pipi se remplit.

L'enfant pointe un mini-travailleur imaginaire quelque part sur son corps. Demandez alors de déplacer le mini-travailleur à côté de la boîte à pipi (avec sa main).


2- DONNER LES INSTRUCTIONS AU MINI-TRAVAILLEUR

Adressez-vous au mini-travailleur (vous ou l'enfant) en lui rappelant son rôle : "Quand la boîte à pipi est pleine, tu dois sonner l'alarme".

Demandez à l'enfant de décrire l'alarme : forme, taille, couleur...


3- CRÉER LA CONNEXION SPÉCIALE

Demandez maintenant à l'enfant d'activer la connexion "spéciale" entre la boîte à pipi et l'ordinateur central.

Concrètement, créez un lien imaginaire entre la vessie et le front avec votre doigt (ou laissez l'enfant le faire). Vous pouvez même faire un son pour conclure cette connexion ("BIP").


4- RÉSUMER LE TOUT

La connexion est faite ! Résumez le tout : "Quand la boîte à pipi est pleine, le mini-travailleur sonne l'alarme qui active la connexion "spéciale" qui permet de réveiller l'ordinateur central et donc d'aller aux toilettes.

Un plus : ajoutez des gestes à vos discours : "Quand la boîte à pipi est pleine, le mini- travailleur sonne l'alarme (tapoter gentillement proche de la vessie) qui active la connexion "spéciale" (tracez avec votre doigt la ligne imaginaire entre la vessie et le front) qui permet de réveiller l'ordinateur central (secouez doucement l'enfant --- une belle opportunité de lui faire un gros câlin ! ). Et voilà !


Ce protocole a été testé et approuvé chez des enfants de 3 à 5 ans. Au début, cela peut prendre 5 à 10 minutes mais rapidement, l'enfant l'inclut dans sa routine pré-dodo et le fait rapidement, en 2 minutes ou moins. À la maison, à 3 ans, on se fait remettre à l'ordre quand on l'oublie : "On n'a pas connecté la boîte à pipi !"

D'autres incidents peuvent accidentellement survenir, dans ce cas, mentionnez que le mini-travailleur a du s'endormir :) et qu'il faudra en choisir un autre pour le prochain dodo.


Essayez et inscrivez vos expériences en commentaires !


Voici un exemple du dessin pour la phase de préparation :


#énurésie #métaphore #enfants #pipiaulit

Pas encore de mots-clés.

Articles par thème

Les derniers articles

Les minis-fiches !

Les mots clés

La communauté Lavitude

  • Facebook Social Icon

Vous êtes un professionnel dans le secteur de la santé et du bien-être à Québec ? 

  • Facebook Clean Gris

© 2015 par Lavitude

RÔLES DES ENZYMES

Lavitude vous présente le rôle essentiel que jouent les enzymes sur la santé

Go to link