Le rôle primordial des enzymes sur la santé


CE QUI COMPTE, CE N'EST PAS SEULEMENT

CE QUE NOUS MANGEONS,

MAIS CE QUE NOUS POUVONS ABSORBER...


LES ENZYMES, QU'EST-CE QUE C'EST ?


Essentielles à la vie, ces substances organiques invisibles à l'oeil nu assurent un rôle de 1ère importance dans toutes les fonctions du corps : la respiration, la digestion, la construction des os et des muscles, l’élimination des toxines, le renforcement de notre immunité, etc. Nous en hébergeons des centaines de milliers ! Sans enzymes, la vie humaine, animale ou végétale serait impossible.


On distingue deux catégories d'enzymes :


1. Les enzymes métaboliques :

Enzymes produites par le corps (source endogène) qui permettent d'entretenir chaque cellule, tissu et organe dont nous sommes constitués et permettent que chaque organe remplisse ses fonctions.


2. Les enzymes digestives :

Enzymes produites par le corps (source endogène) ou apportées par l'alimentation (source exogène) dont le rôle principal est d'assurer la digestion des aliments en la décomposant en nutriments ainsi que d'entraîner ces nutriments dans la circulation sanguine.



QU'EST-CE QUI CAUSE LA DIMINUTION DE NOTRE CAPITAL ENZYMATIQUE ?

Tout d'abord, notre capital enzymatique diminue peu à peu à partir de 20 ans. En vieillissant, notre corps est de moins en moins capable de produire des enzymes.


Finalement, les mauvaises habitudes alimentaires nous éloignent d'une alimentation vivante riche en enzymes digestives. Tout aliment cuit au-dessus de 44 degrés Celsius, raffiné ou transformé, en plus d'être pauvre en nutriment, est dépourvu d'enzymes. Si nous ne recevons pas d'enzymes alimentaires de notre nourriture, notre corps doit en fabriquer à partir des vitamines et des minéraux de ses propres tissus pour les digérer. Chaque fois que nous puisons dans nos réserves pour compenser le manque d'enzymes alimentaires, notre capital enzymatique s'épuise petit à petit..



QUE PEUT GÉNÉRER UN DÉFICIT ENZYMATIQUE ?

UNE BONNE SANTÉ DÉPEND D'UNE DIGESTION EFFICACE

ET UNE DIGESTION EFFICACE DÉPEND D'UNE RÉSERVE ADÉQUATE D'ENZYMES.


Le principal problème relié à un manque d'enzymes digestives est la mauvaise absorption des nutriments et une mauvaise santé digestive avec pour symptômes :

  • Constipation

  • Diarrhée

  • Crampes abdominales

  • Ballonnements

  • Fatigue et perte d'énergie

Mais les enzymes ne jouent pas seulement un rôle dans la digestion. Elles sont aussi des agents très actifs du métabolisme. Lorsque l'apport extérieur en enzymes digestives n'est pas adapté aux besoins de l'organisme, la production d'enzymes métaboliques est, elle aussi, perturbée. Cette déficience a un impact sur les différentes fonctions de notre organisme et peut contribuer à l'apparition de certaines maladies :

  • Allergies

  • Maladies chroniques

  • Maladies inflammatoires

  • Maladie cardio-vasculaires

  • Maladie auto-immunes

  • Maladies dégénératives

  • Vieillissement prématuré


Il a été démontré que la durée la vie était directement proportionnelle au potentiel enzymatique, c’est à dire aux réserves d’enzymes de l’organisme.



COMMENT INTRODUIRE PLUS D'ENZYMES DIGESTIVES ?


Adopter une alimentation vivante tant que possible est le meilleur moyen de maintenir un capital d'enzymes essentiel à une bonne santé. Une alimentation vivante peut se définir par une alimentation haute en vitalité, c'est à dire composée d'aliments ni cuits, ni raffinés, issus d'une agriculture biologique et locale et non génétiquement modifiés. Concrètement :

- Manger des fruits et légumes crus

- Éviter toute cuisson au-dessus de 44 degrés Celsius

- Manger des graines germées et des jeunes pousses

- Manger des oléagineux pré-trempés

- Essayer les algues alimentaires

- Se supplémenter en enzymes digestives

La consommation d'aliments vivants devrait représenter 75% de notre alimentation. Identifiez quelle part les aliments vivants prennent dans votre alimentation au quotidien. Tentez de maximiser votre résultat semaine après semaine, de façon progressive. Des moyens simples sont de consommer des jus de fruits et légumes frais au petit-déjeuner, de commencer chaque repas par une entrée de crudités...

Note sur le crudivorisme : on entend beaucoup parler d'alimentation "crue". Notons que "cru" est le contraire de "cuit", cela ne signifie pas pour autant que l'aliment est vivant. Un tartare de boeuf est un aliment cru mais bien loin d'être vivant puisqu'il s'agit d'un ... cadavre.












#Enzymes #Alimentationvivante

Pas encore de mots-clés.

Articles par thème

Les derniers articles

Les minis-fiches !

Les mots clés

La communauté Lavitude

  • Facebook Social Icon

Vous êtes un professionnel dans le secteur de la santé et du bien-être à Québec ? 

  • Facebook Clean Gris

© 2015 par Lavitude

COHÉRENCE CARDIAQUE

Lavitude vous présente une technique efficace de gestion du stress, la cohérence cardiaque selon la méthode 365

Go to link